Publié dans Lecture, Lecture CP

Lecture : les confusions visuelles

En CP, et dans d’autres classes, au moment de la lecture beaucoup de confusions peuvent apparaître. C’est tout à fait normal, cela dure plus ou moins longtemps selon les enfants. C’est une question d’apprendre à différencier, soit visuellement (soit auditivement) des sons ou des lettres proches.

Difficultés de lecture et bilan ophtalmologique

J’ai cette année une élève qui avait beaucoup de mal avec les lettres. En début de CP elle ne connaissait que 5 lettres de l’alphabet, ne savait pas me dire à l’oral les lettres de son prénom, et n’en écrivait que deux sur 4 pour écrire son prénom. Elle faisait donc de nombreuses confusions de lettres m/n b/d p/q h/k u/n

Si les difficultés perdurent, la question à se poser, c’est bien entendu « voit-il bien ? » (demander aux parents de faire une visite approfondie chez l’ophtalmo, (en soulignant que c’est dur en lecture), et demander un bilan orthoptique, par l’ophtalmo ou par l’intermédiaire du médecin.

Ma petite élève en question, je m’en doutais, avait des soucis visuels. Elle a eu des lunettes correctives suite à la visite chez l’ophtalmo (que j’ai demandé aux parents de faire).

Difficultés de lecture et bilan orthoptique

D’autre part, elle avait aussi des soucis de convergence oculaire (révélé par le bilan orthoptique,  que j’ai aussi demandé aux parents de faire). Quand l’œil est obligé de forcer, de loucher pour bien voir, il a du mal à se poser, donc à lire… d’où le retard accumulé par cet enfant. Suite au bilan orthoptique, des séances ont été prescrite, une quinzaine… Je vois déjà des progrès en classe. L’enfant gigote moins, son regard se pose et peut rester fixe, son attention augmente ( comme quoi il y a bien des répercussions !)

Pensez à vous inquiéter aussi quand l’enfant a du mal à suivre le ligne du regard, perd sa ligne en changeant de ligne, relève trop souvent les yeux du texte, saute fréquemment des mots… a du mal à se concentrer, relève souvent le nez lors d’un travail sollicitant beaucoup le vus… Autant de signes qui doivent vous interpeler…

Lecture confusion é e

Lecture confusions e é
Lecture confusion e é

Ma petite élève confond toujours les e et les é. Pour elle tout est « é », pas moyen de lui faire distinguer le « e ». Le suis donc allée faire mon petit marché sur la toile, et je n’ai pas trouvé ce dont j’avais besoin pour elle… J’ai donc conçu ces deux feuilles. L’une sur laquelle on écrit, et l’autre à découper, pour ranger/coller les lettres identiques ensemble.

Voici la fiche en PDF Téléchargeable ICI –>lecture confusion e é_ fiche 1

–>lecture confusions e é découpe ou colorie

Pour ma petite puce, ces soucis visuels ne l’ont

lecture confusions e é_ découpe ou colorie .jpg
confusion e é

pas aidée. Elle est appareillée et prise en charge, mais le retard est pris, par rapport au peloton de classe… (mais rien n’est impossible avec de la bonne volonté et de l’entraînement, alors on s’y met ! ).

 

Publicités
Publié dans affichage cp ce1, Lecture, Lecture CP

Les confusions bd pq Affichage CP

confusions_bd_pq
Les confusions b/d    p/q    b/p lecture CP

En CP on se bat souvent avec certaines confusions :

soit des confusions visuelles, soit des confusions auditives.

Les confusions visuelles sont très bien expliquées pas les recherches en neurosciences : au niveau de l’instinct primaire, que l’on voit dans la nature, un tigre arriver par la gauche, ou le même arriver par la droite, c’est pareil ! Sauve qui peut…

Cette fonction de base pour le cerveau est à faire évoluer pour la lecture, car là pour le coup, ça change tout ! Pour certains enfants bien latéralisés cela ne posera pas trop de problème, rapidement ils feront la distinction entre le b et le d, ou le p ou le q, en situant la boule et la barre. Pour d’autres enfants qui n’ont pas une bonne latéralisation, ou des soucis oculaires (lien avec des soucis orthoptiques), cela sera une autre paire de manches !

L’idéal est de poser un papier par dessus la lettre dans le sens de l’écriture et de dire ce que l’on voit en premier : le derrière ou la barre. La référence aux dessins de la méthode des alphas est là, très intéressante, car la dame, on voit toujours son derrière en premier. (Ok, un peu sexiste, mais ça marche !) Et penser à préciser aux enfants qu’à l’écrit, en cursives, on verra toujours le derrière !  Attention, pour le D ne parler que du derrière… surtout pas de boule, sinon, vous ajouter à la confusion b=boule !

Pour le p/q, procéder de même avec le papier qui glisse par dessus dans le sens de l’écriture. La quille promène toujours sa boule en premier. La référence aux dessins de la méthode des alphas est ici encore très intéressante, et ludique.

Autre façon d’aborder les confusions très complémentaire : les gestes de la méthode Borel Maisonny. En effet, Mme Borel Maisonny est, pour ainsi dire, la précurseur de l’orthophonie. Pour aider les enfants à distinguer les lettres et les sons, elle leur faisait prendre conscience du passage du son dans le corps. Ok, mais ça donne quoi pour nos petits loups ?

Le b et le d vibrent dans la gorge… Mettez votre main sur votre gorge, et vous verrez !

Le p et le q ne vibrent pas du tout ! Mettez votre main sur votre gorge, et vous verrez !

Autre chose à faire : prendre un miroir et se regarder prononcer le b et le p : en fait les lèvres se pincent et le son sort.. exactement la même chose ! sauf que le b vibre dans la gorge et pas le p ! ha ha ha  ! d’où l’affichage, avec les lèvres fermées et le zig zag dessous barré ou non, qui signifie la vibration.

gestes-borel-maisonny
Méthode gestuelle Borel Maisonny

Dans ma classe, beaucoup d’élèves qui savent qu’ils feront ce type de confusions, prennent rapidement l’habitude de mettre leur main sur leur corps pour faire les distinctions entre les lettres.

De même pour le b et le d, en se regardant dans le miroir, on voit la langue qui touche les dents pour le d. ( d’où le dessin sur l’affichage). Les enfants qui ont du mal à distinguer les lettres auront plus de facilité en s’aidant des gestes et du corps pour mémoriser les différences entre les sons et les lettres.

Je n’affiche plus du tout en classe les gestes de la méthode Borel Maisonny, chose que je  faisais à une certaine époque, et lors d’une inspection, la charmante dame, m’avait dit que cela faisait une surcharge cognitive… Bon, du coup je ne m’en sers plus qu’en gestes en classe pour aider les enfants ayant des confusions…

L’autre point à travailler pour faire progresser les enfants faisant des confusions plus visuelles, c’est la psychomotricité : exercices droite gauche, devant derrière, exercice où il faut chercher la droite et la gauche sur des personnes qui sont orientées dans un autre axe que l’enfant qui travaille….

J’espère que tout ceci vous aidera ! j’essaierai de vous scanner les 4 autres affiches prochainement et de les mettre en téléchargement.

Pour le gros poussin bleu au centre de mon affichage, je l’ai trouvé –>ICI chez Dysémoizazou