Publié dans Autisme, T.E.D., T.S.A.

Accueil d’un élève avec Trouble du Spectre Autistique en ULIS ECOLE

autisme.jpegJ’accueille depuis peu un élève ayant un Trouble du Spectre Autistique. Attention, dire « un élève autiste« , voudrait réduire l’enfant à son trouble, donc expression désuète, à bannir !

J’ai des élèves non pas ordinaires, mais extraordinaires ! J’ai déjà dû vous le dire.

Ils ont des besoins spécifiques, et à leur contact, je me pose mille et une questions, je m’enrichis, je quitte mes préjugés.

Je mets à votre disposition le parcours que j’ai fait sur la toile, pour parfaire mes connaissances :

Tout d’abord, l’AUTISME, ce n’est ni une maladie psychiatrique, ni un une affection psychologique. Selon la classification de l’OMS, c’est un Trouble Envahissant du Développement. Cela apparaît avant 3 ans, et on n’en « guérit pas », cependant pour beaucoup d’enfants, les symptômes s’améliorent avec l’âge, et l’accompagnement.

L’autisme se caractérise par : un trouble de la communication, une perturbation des relations sociales et des troubles du comportement.

Attention, il faut toujours garder en mémoire qu’il y a autant de formes d’autisme, qu’il  y a d’enfant !

Les Troubles du Spectre Autistique, au regard de la classification de C.M.S 5, regroupent :

  • L’Autisme (troubles autistiques)
  • Le Syndrome d’Asperger
  • Les Troubles désintégratifs de l’Enfance
  • et le TED (Troubles Envahissants du Développement non spécifiés)

Une place particulière est faite au Syndrome de Rett, qui est un peu lié à l’autisme, mais pas complètement.

Et actuellement, on sépare les troubles de la communication sociale (pragmatiques), des TSA.

Comment se former pour accueillir en classe un élève à Trouble du Spectre Autistique ?

Voici les endroits que je suis allée consulter, et qui pourront vous servir :

Cliquez ICI –> pour découvrir une jolie Brochure récapitulative, à destination des établissements scolaires faite par le réseau Bulle. Vous retrouverez cette association, sur le site « reseaubulle.fr »

Sachez qu’il existe dans chaque région, un Centre de Référence pour l’Autisme : CRA

–> pour trouver celui qui est dans votre région, vous pouvez cliquer ici : –> Centre de Référence pour l’Autisme.

Enfin, si vous désirez vous former par vous même, en plus, bien entendu, des formations académiques, je vous recommande vivement ces vidéos très instructives, trouvées sur CANAL AUTISME :

Comment travailler avec un élève autiste en classe ? Pour y répondre, voici une vidéo formation, cliquez ici pour accéder au lien.–> Vidéos de formation sur Canal Autisme, animées par Elisabeth BINTZ, IEN, ancienne IEN ASH.

Comment faire face aux troubles du comportement liés à l’autisme ? Pour y répondre, voici une vidéo formation, –-> cliquez ici pour accéder au lien.

Et pour accéder à toutes les autres formation gratuites en ligne, de « canal autisme », –> vous pouvez cliquer ICI

Bonne lecture, bon surf, et je vous souhaite autant de plaisir que moi, à accueillir mon  nouvel élève !

 

Publicités
Publié dans Enseignement Moral et Civique

Les règles de la bienséance

règles de la bienséance.jpgEn Ulis Ecole, ou en Ulis collège, ou en IME, nous avons parfois des choses bien surprenantes à gérer. Un collègue de classe de référence, me donne une commande bien particulière : « Béa peux-tu faire quelque chose, car XXX n’arrête pas de faire des pets et des rots en classe, et c’est très gênant ! ».

Bon, la commande est lancée… Après une petite recherche sur le net,et des conseils avisés de collègues, je crée cette page, pour le « cahier de réussites et de progrès » de mon loulou.

Si vous êtes confrontés vous aussi à cela, pour télécharger la feuille format PDF, cliquez ICI–> Les règles de la bienséance

Attention, toutes ces flatulences révèlent un petit désordre intestinal. Peut-être ces signes d’alerte vous permettront-ils d’en toucher un mot, comme moi, à la famille, ou au Sessad qui le suit. Sans préjugés, ni attaques, dire simplement que cela doit être gênant pour le loulou, et que cela vaudrait peut- être le coup avec le médecin de famille, d’aborder la chose.

Une amie Barbara, me disait justement que le docteur Djéia Saravane, avait beaucoup communiqué sur le fait que pour les enfants à troubles autistiques les problèmes somatiques ou douloureux, n’étaient pas toujours traités correctement, du fait du handicap. Si le sujet vous intéresse, je vous invite à aller lire et écouter ici :

Interventiondu professeur Djéa Saravane à Brest en mars2017

Pour les images, je n’en fait aucune utilisation commerciale. C’est juste pour le bien-être des enfants. Si le fait d’utiliser ces images dans ce but, gène, merci à leur propriétaire de me contacter…

Pour répondre à la demande de Nadège T, la version modifiable, en Word, c’est ICI –> Les règles de la bienséance